Crozon : coup de coeur pour la pointe bretonne

Balade à Crozon avec de bonnes adresses d'activités et visites touristiques

Qui eût cru que le bout du monde me ferait chavirer ? L’an passé, j’ai eu la chance de voyager beaucoup, en France et en Europe. Étonnamment, les plus belles choses ne sont pas forcément les plus éloignées, puisque l’endroit que j’ai préféré se situe sur la pointe finistérienne, à quelques heures à peine de Nantes. Aussi, je vous propose de découvrir Crozon, en photos et vidéo !

C’était un vieux rêve. Pour moi, la presqu’île de Crozon a toujours revêtu un caractère un peu magique, pour ne pas dire, fantasmagorique. Je me souviens de quand j’étais à l’école primaire et que l’on apprenait à dessiner la carte de France. Autant sous mon crayon, l’Est était grossier, autant je ne loupais jamais sur mon croquis la petite pointe bretonne, en forme de 3 inversé. Et au milieu, la petite pointe de la petite pointe, ce petit bout du monde qui cristallisait tous mes fantasmes : Crozon. Du fin fond de mon Auvergne natale, je m’imaginais une terre mystérieuse et sauvage, entourée de mer limpide, fouettée par le vent. Et je vais vous dire : c’est encore mieux que ça.

J’ai attendu 37 ans pour découvrir ce lieu merveilleux et je n’ai pas été déçue. Qu’en dire ? De jolis petits villages, des plages ponctuées par des rochers acérés, du vent, des crêtes rocheuses et une vue à couper le souffle. Trève de mots, ils n’expriment de toute façon pas grand chose, et place aux images.

Crozon en vidéo

Idées de balades à Crozon

Voici la liste des balades que nous avons faites à Crozon. Vous les retrouverez pour la plupart dans la vidéo. A noter qu’un bon moyen d’explorer la presqu’île est de suivre le sentier côtier GR34. Il s’explore à pieds (les motos et vélos y sont interdits) et offre toute une variété de paysages et de vues à couper le souffle. En tout, le sentier côtier court sur plus de 120 km !

Le village à voir : Morgat

Le principal village de la commune de Crozon offre aux promeneurs les façades colorées de ses maisons, hôtels et restaurants, bordant un front de mer tout en longueur. Le soir, vous pourrez vous attabler dans l’un des nombreux restaurants de fruits de mer face à l’océan. L’après-midi, vous trouverez non loin du centre un joli salon de thé à l’anglaise, Thé à l’Ouest que je vous recommande autant pour son accueil chaleureux que pour ses pâtisseries extra.

Village et plage de Morgat à Crozon
Village de Morgat à Crozon
Végétation du finistère
Salon de thé à l'anglaise, Thé à l'Ouest
Thé à l'Ouest à Morgat, village de Crozon dans le Finistère
Thé à l'Ouest à Morgat, village de Crozon dans le Finistère

Une activité familiale : la visite des grottes marines

En milieu d’après-midi, nous avons embarqué sur une vedette qui nous a fait faire une visite des grottes marines. La visite est commentée et est assez courte mais distrayante. En tout, au cours des 50 min de balade, on entre dans deux ou trois grottes. J’aurais bien aimé en voir plus, mais les anecdotes sur les alentours (faune, flore, formations rocheuses, habitants…) valent du détour.

Visite des grottes marines à Morgat à Crozon

Détente sur la plage de Kerloch’h

Crozon regorge de jolies criques. Nous nous sommes arrêtés sur la plage de et Kerloc’h, avec sa zone d’estran particulièrement longue et avons passé près de 3h à jouer dans les vagues et sur le sable !

Se perdre dans la nature au Cap de la chèvre

Le Cap de la chèvre est situé sur la pointe Sud de la presqu’île de Crozon. Oui, car la presqu’île de Crozon, elle-même petite pointe rocheuse du milieu de la pointe Finistère, se décompose elle aussi en trois pointes rocheuses ! C’était la découverte de l’année.

Nous avons dormi sur place et le matin, au réveil, je suis partie avec mon fils pour une petite balade de reconnaissance, avant même le petit déjeuner. Cette mise en jambes s’est transformée en une randonnée de près de 2h. Emportés par la beauté des lieux, la sauvagerie de la végétation et le bleu profond de l’océan, nous nous sommes retrouvés à escalader des pointes rocheuses avant de se rendre compte qu’on était perdus au milieu de nulle part, sans bouteille d’eau, sans plan et en étant chaussés de simples baskets (là où nous croisions des randonneurs aguerris, impressionnés par notre hardiesse – que j’appellerais plutôt inconscience -). C’est comme ça que nous avons connu le GR34 (à la dure, donc). Bref, tout ça pour dire qu’il y a plein de belles randonnées à faire dans le coin.

Cap de la chèvre à Crozon
Cap de la chèvre à Crozon

Balade le long du sentier côtier sur la pointe de Pen-hir

C’est vraiment ce que j’ai préféré de mon séjour : marcher le long de la falaise, en plus au coucher du soleil, avait quelque chose de magique, que pour le coup la vidéo retranscrit plutôt bien. Le long du sentier côtier, nous avons visité plusieurs bunkers datant de la fin du XIXe siècle, dont le fort de KerBonn, qui fait partie du Musée mémorial de la bataille de l’Atlantique.

Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur le sentier côtier sur la pointe de Pen-hir
Balade sur la pointe de Pen-Hir
Balade sur la pointe de Pen-Hir
Balade sur la pointe de Pen-Hir

Infos pratiques

Crozon
Site internet de l’office de tourisme

Conseil de lecture en bonus
A emporter pendant votre séjour breton : l’excellent livre Le mystère Henri Pick, de David Foenkinos, qui se déroule en partie à Crozon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *