Mon best of 2016

La Nuit de l'Erdre 2016

Il est tant de publier ici mon petit best of personnel des choses que j’ai aimées en 2016 ! J’avais commencé cet article en décembre et puis… pour tout vous dire je l’ai un peu oublié.

Heureusement, même si 2017 est désormais entamée depuis quelques semaines, ces recommandations restent toujours valables, donc les voici, sans plus attendre ! 😉

Ce qu’il faut retenir de 2016…

Un livre : le Lookbook, de Eric Salch

Ce livre m’a fait mourir de rire. Je n’achète jamais de livres d’humour, mais après être tombée sur des extraits sur les réseaux sociaux, je suis allée feuilleter le Lookbook en librairie. Et j’ai craqué.

Ce livre est un ovni qui ne ressemble à rien d’autre. A première vue, c’est bête, méchant et vulgaire, mais rapidement, on se rend compte que c’est tout sauf bête. Salch pose un regard aiguisé sur les tendances du moment et les caricature de manière maligne et acerbe. Impossible de ne pas reconnaître des gens que l’on côtoie dans les différents archétypes que l’on trouve au fil des pages. Peut-être même allez-vous vous reconnaître un peu dans certains travers… car après tout, on est tous un peu des fils de pute

Extraits du Lookbook d’Eric Salch

Vous pouvez acheter le Lookbook ici et en retrouver des extraits ainsi que des inédits sur le Tumblr d’Eric Salch.

Une série : Westworld

Cette année, le gros changement pour moi à été mon abonnement à Netflix. Vivant dans un quartier de Saint-Herblain où le débit internet est particulièrement mauvais, je ne pensais pas aller au delà du mois d’essai gratuit. J’étais sûre que cela ne fonctionnerait pas chez moi, où la lecture d’une simple vidéo Youtube est impossible d’une seule traite. Je me suis abonnée en janvier 2016 et… je n’ai jamais résilié. Non seulement ça fonctionne parfaitement mais en plus c’est simplissime… En un mot : Netflix rend la vie plus facile !

Du coup j’ai regardé plein de séries du catalogue. J’ai découvert de bonnes séries comme Suits et Daredevil, j’ai pu également visionner l’excellente 2ème saison de Fargo

Parmi les nouveautés, c’est la série Stranger Things qui a le plus fait le buzz cette année, mais même si je l’ai appréciée, je lui ai préféré Jessica Jones et son atmosphère très noire. Dans un genre plus réaliste, j’ai également beaucoup aimé The Crown.

Grâce à Netflix, j’ai quasi abandonné le téléchargement. En fait, je n’ai téléchargé qu’une seule série, qui au final est pour moi LA série de l’année : Westworld.

Westworld : entre western et science-fiction

Westworld est la version série, produite par HBO, d’un film de 1973 écrit et réalisé par Michael Crichton. Cette série, qui parle d’humanoïdes dont le rôle est de divertir les visiteurs d’un parc d’attractions sur le thème du western, est renversante. Pas étonnant avec JJ Abrams aux manettes. Mais il y a aussi un casting incroyable avec des acteurs géniaux, comme Anthony Hopkins et Ed Harris et deux actrices que j’adore : Evan Rachel Wood et Thandie Newton, dont la performance est juste extraordinaire. Une vraie claque.

Une 2ème saison est en préparation, mais à la limite, la série aurait pu se terminer à la fin de la 1ère. JJ Abrams est le maître du cliffhanger, pourtant cette fois il a bouclé très proprement sa saison. On verra ce que nous réserve la suite, car l’autre marque de fabrique de ce réalisateur est de ne pas savoir s’arrêter à temps et de mal finir ses séries (je n’ai jamais digéré les dernières saisons bâclées de Lost, Alias ou encore Heroes).

 

Un album : Walls de Kings of Leon

Kings of Leon est pour moi une valeur sûre. Ce groupe originaire du Tennessee à un style bien à lui qui, jusqu’à présent, ne me déçoit jamais. Leur 7ème album studio Walls (acronyme de We Are Like Love Songs) est à la fois solaire, chaleureux et mélancolique. Je trouve qu’il présente une belle unité, c’est un disque à écouter dans son ensemble, et en même temps il contient quelques pépites qui restent en tête dès la première écoute, comme l’excellent single Waste a Moment.

 

Un film : Captain Fantastic

Ce film n’est pas mon type de film favori. En fait, je ne voulais pas aller le voir à la base. Au final, je ne sais pas si c’est le film que j’ai préféré cette année. Pourtant, au moment de choisir un film à retenir pour cette année 2016, le choix à été évident.

Captain Fantastic

Ce film, qui traite d’un père qui offre à ses enfants une éducation alternative loin de la civilisation, au milieu des bois, m’a amenée à me remettre en question en tant que maman. Il a changé quelque chose en moi, a fait évoluer ma vision de l’éducation. Aussi, le visionnage de ce film me paraît nécessaire pour tous ceux qui sont parents ou envisagent de l’être un jour. Et pour les autres, c’est un très bon film (et est déjà pas mal !), original, avec des acteurs excellents, dont Viggo Mortensen, qui est la raison pour laquelle je suis allée le voir en premier lieu.

Je n’inclus pas la bande-annonce ici car je trouve qu’elle contient trop de spoilers, je suis contente d’avoir vu le film sans l’avoir vue avant.

Un concert / festival : La Nuit de L’Erdre

A Nantes, nous avons la chance d’être à deux pas de Nort-sur-Erdre, qui accueille le festival de La Nuit de L’Erdre, attirant chaque année de nouveaux grands noms de la variété française et internationale.

La Nuit de l'Erdre : un festival pop-rock-électro près de Nantes

La Nuit de l’Erdre : un festival pop-rock-électro

En 2016, j’ai eu le plaisir d’y voir The Cranberries. La présence du groupe irlandais est la raison pour laquelle je me suis déplacée, même si au final, je crois que le concert que j’ai préféré à été celui de Jeanne Added. Je connaissais très peu cette artiste avant de la voir en live, j’avais juste entendu 1 ou 2 de ses singles à la radio. Sur scène, la Rémoise m’a bluffée. Elle est extrêmement charismatique et dégage une énergie, une émotion communicative. Ses chansons électro sont parfois dansantes, parfois plus intimistes. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup la voir en salle pour pouvoir mieux profiter de cet aspect.

Jeanne Added à la Nuit de l'Erdre en 2016

Jeanne Added à la Nuit de l’Erdre

J’ai également eu un énorme coup de coeur pour le groupe de rock-blues anglaisThe Temperance Movement.

Impossible de rester insensible à l’énergie dégagée sur scène par son chanteur, qui bondit dans tous les sens ! Je ne connaissais pas leur répertoire mais cela ne m’a pas du tout empêché d’apprécier le concert tant les chansons étaient accrocheuses.

The Temperance movement à la Nuit de l'Erdre

The Temperance movement

Les billets pour l’édition 2017 du festival sont déjà en vente, alors profitez-en avant qu’il ne soit complet !

Et vous, quels sont vos coups de coeur 2016 ?

Rangé dans Fun, Lifestyle

Nantaise d'adoption, curieuse et gourmande ! J'aime les voyages, le rock indé, le cinéma, les arts graphiques, le chocolat, les baumes à lèvres... Et tout un tas de choses aussi futiles qu'indispensables ! Aucun petit beurre n'a été blessé pendant la mise en ligne de ce blog. Retrouvez-moi sur Twitter et Instagram

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *