Le Disquaire Day à Nantes

Samedi 20 avril 2013, c’est le Disquaire Day. A l’origine de cet événement, le Record Store Day, qui existe aux Etats-Unis depuis 2007. Il s’agit d’une opération visant à promouvoir le disque vinyl et les disquaires indépendants. En effet, quand on aime acheter de la musique « physique », c’est-à-dire dont le support n’est pas dématérialisé, il faut savoir qu’il existe des points de vente en dehors de la FNAC, des Virgin Mégastores et autres Espaces culturels Leclerc : les disquaires indépendants.

Mise à jour : retrouvez ici mon article sur le Disquaire Day 2016 à Nantes, qui a lieu samedi 16 avril 2016.

Le record store day à Nantes

Le principe : relancer la vente de disques vinyls

Depuis le début des années 2000 le nombre de disquaires dans le monde a drastiquement chuté, la faute en revient évidemment aux vilains mp3 et aux méchants téléchargeurs (bouh !). Plus sérieusement, après des années fastes pendant lesquelles l’industrie du disque a largement abusé des consommateurs en proposant des galettes à des prix prohibitifs, on a assisté à un regain de conscience de ces derniers.

Désormais, on réfléchit à deux fois avant d’acheter un CD quand on sait qu’on peut le télécharger en deux clics de chez soi.

Heureusement pour les disquaires, le disque vinyle connaît un retour de hype depuis quelques années : les jeunes trouvent l’objet délicieusement vintage et les artistes se remettent désormais à sortir des albums et des singles dans ce format.

Le Record Store Day, devenu en français Disquaire Day, surfe sur cette vague depuis 3 ans en proposant le temps d’une journée-événement de redécouvrir la musique au format vinyle. Samedi 20 avril 2013 les disquaires indépendants participants proposeront ainsi à la vente des disques vinyles en édition limitée, spécialement conçus ou réédités pour ce jour.

Collection de vinyles de nantaise.fr

Le plaisir de farfouiller dans les vinyles

 

Quels disques trouver ?

Plus de 200 vinyls différents seront édités à l’occasion du Disquaire Day. De quoi faire le bonheur des collectionneurs ou des simples amateurs de musique. Parmi les artistes participants on retrouve notamment -M-, Johnny Hallyday ou encore Sébastien Tellier pour les français et The Cure, Biffy Clyro, Sigur Rós, ou encore les Sex Pistols pour les étrangers.

De la musique pour tous… ou pour une clientèle réservée ?

Théoriquement, l’objectif de l’opération est d’amener une nouvelle clientèle chez les disquaires indépendants et de lui faire (re)découvrir le disque vinyle. Pour autant, chez certains disquaires tels que Melomane à Nantes, j’ai eu la surprise de constater l’année passée qu’il était nécessaire de montrer patte blanche avant d’avoir la possibilité d’accéder aux éditions limitées. En effet, seuls les habitués du magasin pouvaient parcourir le contenu des cartons de vinyls mis de côté derrière le comptoir. Dans le cas contraire il fallait se contenter des vulgaires éditions à très gros tirage, des disques d’artistes dont personne ne veut… voire même de certains exemplaires de vinyls labéllisés pour l’occasion « Record Store Day » mais qui en réalité n’étaient pas du tout des édition spéciales.

Je comprends que les disquaires se méfient des clients qui ne viendraient que pour spéculer en achetant les éditions limitées à bas coût pour ensuite les revendre sur eBay… mais pour les collectionneurs pointus dont je fais partie, qui ne trouvent d’habitude pas leur bonheur dans les magasins participants, c’est frustrant de ne pas pouvoir accéder aux éditions limitées que l’on est venu chercher.

Vinyls colorés à Nantes

Vive les vinyles colorés !

Une journée au seul profit des disquaires ?

Par ailleurs, si l’on en croit le site officiel américain, l’objectif premier du Record Store Day est de “rassembler les disquaires indépendants et les artistes pour célébrer ensemble la musique”. Pourtant, on peut parfois se demander si cette journée est faite au profit des amateurs de musique ou pour fournir une manne financière aux disquaires. En effet, certains disquaires préfèrent mettre de côté les éditions rares plutôt que de les vendre ce jour-là, dans l’espoir de les revendre plus tard à un meilleur prix.

Ce jeu de spéculation, dont j’ai été témoin l’année passée sur les stands des conventions de disques dans les mois qui ont suivi le Disquaire Day, se fait au détriment des collectionneurs et passionnés de musique.

Les disquaires participants à Nantes

Samedi 20 avril, sur les milliers de disquaires participant à l’opération au niveau mondial, seuls quatre disquaires nantais s’associeront au Disquaire Day.

C’est en tous cas ce qui est indiqué sur le site officiel de l’opération. Cependant il est possible que d’autres disquaires reçoivent également certains des vinyles édités pour l’occasion ou encore profitent de cette journée pour proposer des promotions, comme c’était le cas l’année passée.

Les disquaires participant au disquaire day

Chant Libre
23 rue Jean Jaures
44000 Nantes
Tel: 02 40 47 72 71

Harmonia Mundi
21, Rue Crébillon
44000 Nantes
Tel: 02 40 69 84 50

Melomane
2, quai de Turenne
44000 Nantes
Tel: 02 40 47 62 75

Oneness Records
32, rue du Marechal Joffre
44000 Nantes
Tel: 02 40 29 08 11
Attention, Oneness records ne proposera pas les éditions spéciales du Disquaire day !

Le disquaire day à Nantes

L’affiche officielle du Disquaire Day

Le disquaire day en concerts

Des concerts sont organisés samedi 20 avril afin de célébrer la musique également en live. Le plus important est le concert organisé dès 19h30 à la Gaîté lyrique à Paris, avec Lilly Wood and the prick, Alex Beaupain, Girls in Hawaii… Ce concert sera retransmis en direct de 22h à minuit sur Le Mouv’, radio partenaire de l’événement.

D’autres soirées de clôture sont prévues à Toulouse, Lyon ou encore Marseille. Alors, à quand une soirée nantaise pour fêter le Disquaire Day ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *