Mon test de l’escape game Terreur au Bignon

Avis sur l'escape game de Nantescape terreur au bignon

Nant’escape propose plusieurs escape games en salle et en extérieur, pour enfants et adultes. En ce moment, trois énigmes temporaires sont proposées sur le thème de l’horreur. J’ai testé l’une d’entre elles, intitulée l’Orphelinat. Frissons garantis !

Nant’escape, escape game avec des comédiens

La spécificité mise en avant par Nant’escape est la présence de comédien qui animent les énigmes en live. Cela les rend extrêmement vivantes et immersives et permet aussi de débloquer les joueurs quand ils sèchent sur une énigme.

Chez Nant’escape la constitution des équipes est différente des autres escape games que j’avais testés jusque-là puisque l’on peut se retrouver à jouer avec des gens que l’on ne connais pas : tant que l’effectif de la salle n’est pas complet, d’autres joueurs peuvent s’inscrire. C’est un peu étrange au départ quand on a l’habitude de jouer plutôt entre amis mais finalement c’est aussi un bon moyen d’apprendre à collaborer avec d’autres personnes. Cela force à être encore plus à l’écoute des autres.

La salle principale, dans laquelle trois énigmes sont proposées, est située dans le centre de Nantes, au 3, rue Voltaire. Je n’ai pas encore testé ces scénarios-là, j’espère pouvoir le faire prochainement !

Les 3 énigmes temporaires « Terreur au Bignon »

Actuellement et jusqu’au 28 février, Nant’escape propose trois scénarios inédits qui se déroulent dans une vieille villa désaffectée située dans le centre du Bignon, au sud de Nantes. De l’horreur, des expériences réalisées sur des humains, des cris, des disparitions inquiétantes… les trois scénarios, l’orphelinat, le laboratoire et le carnet de notes du Dr Hermann jouent avec nos nerfs et nous donnent des frissons !

Le niveau de difficulté est sensiblement le même dans les trois énigmes, mais les ambiances sont légèrement différentes (le laboratoire est apparemment l’énigme la plus « gore »).

Chaque scénario se joue en groupe, pendant une durée de 60 min,  tous les week-end et certains soirs en semaine.

Avis sur l'escape game de Nantescape terreur au bignon

Ambiance vintage

L’association Oh la la les gazelles

Ces trois escape games temporaires ont été mis en place par l’association Oh la la les gazelles, en partenariat avec Nant’escape, afin de financer leur participation au Rallye Aicha des Gazelles, un raid hors-piste qui a lieu chaque année dans le désert marocain.

L’énigme de l’orphelinat

Cette énigme se joue entre 4 et 8 joueurs. Je l’ai testée avec une amie à l’invitation des organisateurs et nous nous sommes retrouvées avec un groupe de six personnes qui se connaissaient. C’était donc un peu aussi intimidant au départ mais finalement, une fois qu’on est pris dans le jeu, on n’y pense plus !

Le scénario de l’énigme de l’Orphelinat est assez simple : sept enfants ont disparu de l’orphelinat du Docteur Hermann… il s’agit d’y pénétrer pour essayer de comprendre ce qui s’est passé. Pendant une heure, on est donc dans la peau d’orphelins qui doivent enquêter sur la disparition des autres enfants… sans se faire attraper par les surveillants revêches de l’orphelinat.

Avis sur l'escape game de Nantescape terreur au bignon

Ce participant cherche toujours la sortie…

Mon avis sur l’énigme de l’orphelinat

Le premier point fort de cette énigme est vraiment le lieu. Les trois enquêtes de « Terreur au Bignon » se déroulent dans une vieille maison cossue qui abritait jadis un cabinet médical. Après avoir été abandonnée pendant une bonne dizaine d’années, la baraque décatie trouve ici un nouvel emploi à sa mesure. Cela permet d’être dans l’ambiance dès le départ.

J’ai trouvé l’énigme bien écrite, avec un niveau de difficulté raisonnable (même si au final nous n’avons pas réussi à sortir dans les temps… ce qui s’est joué à très peu !).

Les décors sont vraiment très bien faits, l’une des salles découvertes pendant l’énigme m’a même mise assez mal à l’aise lorsque j’y ai pénétré. L’ambiance « horreur » était bien au rendez-vous ! Les comédiens sont aussi là pour nous mettre dans le bain en nous effrayant gentiment, mais je n’ai pas vraiment eu peur… j’ai plutôt trouvé ça rigolo ! Enfin… sur le coup. Car le lendemain matin je me suis réveillée après une nuit de cauchemars pendant laquelle j’ai rêvé de petits enfants à qui l’on faisait du mal… Le contrat de la terreur est donc parfaitement rempli !

 

Infos pratiques

Nantescape
Site internet
Page Facebook
Instagram

Et pour réserver les énigmes de « Terreur au Bignon », c’est par ici !

 

Rangé dans Escape games, Expériences

Nantaise d'adoption, curieuse et gourmande ! J'aime les voyages, le rock indé, le cinéma, les arts graphiques, le chocolat, les baumes à lèvres... Et tout un tas de choses aussi futiles qu'indispensables ! Aucun petit beurre n'a été blessé pendant la mise en ligne de ce blog. Retrouvez-moi sur Twitter et Instagram

Laisser un commentaire