A la découverte des blogueuses nantaises

Les blogueuses nantaises

La blogosphère nantaise est très riche. En effet, Nantes regorge de blogueuses beauté, société, lifestyle, nail-art, cuisine ou encore DIY… Jusque-là je me contentais de visiter ces blogs, laissant parfois un commentaire par-ci, par-là. Et puis il y a quelques jours j’ai eu l’occasion de participer à un pique-nique entre blogueuses nantaises. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir l’envers du décor en rencontrant celles qui animent ces blogs nantais aux thématiques si diverses.

Étant d’un naturel timide, j’abordais ce rendez-vous avec une pointe d’appréhension. Prenant mon courage à deux mains, je me suis donc rendue sur le lieu de rendez-vous, le parc du Château des Ducs de Bretagne, par un beau dimanche ensoleillé pour y faire connaissance avec 15 inconnues.

L’impressionnante blogueuse nantaise

En approchant le lieu du château, j’aperçois de loin ma toute première blogueuse. Elle est facilement reconnaissable en tant que telle : c’est une fille à la mode, qui paraît sûre d’elle. Elle est grande, fine, très jolie. Elle illustre à elle seule toutes les tendances du moment en matière de mode (slim bien coupé et chemise à col claudine) et de beauté (bun et belle barette, rouge à lèvres qui claque), le tout sans paraître trop apprêtée. Elle incarne l’époque actuelle avec grâce et simplicité. On la croirait sortie d’un dessin de Kanako.

À côté d’elle, je ne me sens pas à ma place. J’ai l’impression d’être le vilain petit canard, pire, d’être une usurpatrice qui ferait semblant d’être une blogueuse. Contrairement à elle, je n’en ai ni le physique ni l’allure. Il faut dire que du haut de son mètre-quatre-vingt-et-des-bananes elle a le genre de beauté et de prestance qui te ferait passer Emma Stone pour Quasimodo.

Les blogueuses nantaises

Qui a peur de la grande blogueuse nantaise ? C’est pas nous, c’est pas nous…!

Quand elle commence à parler, la blogueuse se révèle sympathique, attachante, voire même drôle. Zut. Elle est aussi cool qu’elle en a l’air. Je rencontre ensuite les autres blogueuses et me déstresse un peu. En fait, elles sont toutes tout à fait accessibles. Les seules barrières entre nous sont celles que j’ai imaginées. Je les laisse donc tomber pour mieux m’intégrer à cette joyeuse bande qui me tend les bras.

Blogueuse nantaise, qui es-tu ?

Les différentes conversations entendues ce jour-là m’ont donné envié d’élaborer un portrait de la blogueuse nantaise. Cette blogueuse nantaise imaginaire serait une sorte de quintessence de nous toutes ce jour-là.

La blogueuse nantaise aime donner des conseils

Dans la vie comme sur son blog, la blogueuse nantaise aime expliquer, donner des conseils, parler de ses passions… C’est souvent une grande bavarde.

La blogueuse nantaise est nail artée

Comment passer à côté de la tendance du moment en matière de maquillage ? Si elle n’arbore pas d’accent nail doré ou de motifs géométriques sur ses ongles corail, la blogueuse nantaise est au moins vernie. C’est le minimum syndical.

La blogueuse nantaise est gourmande

En plus, elle aime cuisiner et est partageuse ! Entre cakes salés et gâteaux savoureux, la blogueuse nantaise est une invitée de choix pour celui qui organise un pique-nique ! Testée et approuvée.

La blogueuse nantaise est abonnée aux beauty box

Elle porte d’ailleurs dans les cheveux le ruban à pois de la My little box d’avril.

La blogueuse nantaise a une addiction au chocolat

Car la blogueuse nantaise est une fille avant tout !

La blogueuse nantaise ne fait pas de politique mais…

Quand l’une parle de sa nouvelle voiture, l’autre la van en faisant référence à Jean-Marc Ayrault.

La blogueuse nantaise est douée de ses mains

Si ce n’est pas une artiste ès vernis à ongle, alors c’est une cuisinière, ou bien une accro des DIY en tous genres qui customise ses vêtement, ses meubles…

La blogueuse nantaise va chez Henri et Henriette à Nantes

Soit pour y acheter des fournitures de DIY, soit pour y déguster un cupcake et un thé Kusmi.

La blogueuse nantaise chouchoute son blog

Pour cela elle a même été jusqu’à mettre ses mains nail-artées dans le cambouis code html.

La blogueuse nantaise est une consommatrice responsable

Elle se renseigne avant d’acheter ses produits de beauté ou d’entretien et fait attention à ce qu’elle met dans son assiette.

La blogueuse nantaise aime les animaux

D’ailleurs elle a un chat. Ou sinon, elle a un poisson. Au pire, elle a au moins un chien.

La blogueuse nantaise fait attention à son image

Quand elle est prise en photo, elle demande où le cliché sera diffusé.

La blogueuse nantaise est ouverte aux partenariats

Elle est l’amie des marques mais respecte une certaine déontologie. Son blog n’est pas juste un panneau d’affichage publicitaire, pour conclure espérer conclure un partenariat avec elle il faut l’associer au choix de l’objet ou du service à promouvoir.

La blogueuse nantaise est responsable

Même quand elle blogue sur des sujets apparemment superficiels, la blogueuse nantaise est consciente de la responsabilité qu’elle peut avoir envers à son lectorat : « si je publie un article sur le henné, je dois le faire bien. Je n’ai pas envie qu’après une lectrice perde ses cheveux en se lançant sans conseils précis… ».
La blogueuse nantaise a une certaine responsabilité car elle a une influence indéniable sur son lectorat.

Bilan de la rencontre

La blogueuse nantaise est-elle différente de la blogueuse parisienne ou encore toulousaine ? Ça, je vous le dirai quand j’en aurai rencontré. Quant à la blogueuse nantaise, elle est à la fois tout ce que j’ai décrit et… rien de cela. Parmi cette petite troupe joyeuse du dimanche après-midi, il y avait autant de personnalités différentes que de blogs et de blogueuses.

J’appréhendais le contact avec ces jeunes femmes. D’autant que cette rencontre n’était basée sur rien d’autre qu’un passe-temps commun : le fait de tenir un blog. Mais au final j’ai passé un très bon moment. Mon seul regret : c’est passé très vite et je n’ai pas eu le temps de discuter avec tout le monde.

J’ai rencontré des personnes sympathiques, ouvertes et curieuses. J’ai appris à les connaître et surtout j’ai appris ce jour-là une chose sur moi : moi aussi, je suis une blogueuse nantaise.

 

Les blogs des blogueuses nantaises participantes

Je vous laisse découvrir les blogs des participantes :

30 ans ou presque
L’Agenda de la nantaise
L’Arbre à Patates (n’existe plus)
Bull’elodie
Eilimes’ blog (n’existe plus)
Emotion Wizard
En Mode Girly (n’existe plus)
Girls’n Nantes
Une Graine d’idée
L’Onglerie de Movgui
Ma vie nantaise
Melle Parfum
Mymy Cracra
Papillette (n’existe plus)
Skulls and Polish
Tiny la souris
Two girls in Nantes

 

Crédits photos : Pascal Klein et Nantaise.fr

25 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *