Le Voyage à Nantes et les Nantais

LVAN 2015

Le Voyage à Nantes m’a toujours laissée dubitative. Autant j’adhère à l’idée de valoriser les lieux emblématiques de Nantes, autant j’ai toujours eu un vague sentiment d’exclusion face à cette grande parade culturelle nantaise.

Le Voyage à Nantes fait-il voyager les Nantais ?

Le Voyage à Nantes a lieu chaque année en plein milieu de l’été, un choix de dates étrange pour l’organisation de cet événement présenté comme le temps fort de l’animation culturelle nantaise, puisqu’il exclu de fait les Nantais qui ne restent pas sur place pendant la période estivale. Et ils sont nombreux…

Mais après tout, tout le monde ne part pas en vacances. LVAN peut donc être l’occasion pour ceux qui restent de s’évader sur leur propre territoire…

C’est partagée entre ces deux idées que je me suis rendue à la Conférence de presse de présentation du VAN, fin juin.

 

« Le Voyage à Nantes, ce n’est pas pour les Nantais » Jean Blaise

La sentence tombe d’emblée. L’abcès est crevé. Et c’est ni plus ni moins que dans la bouche de son directeur, Jean Blaise, qu’il a éclaté.
Au moins, les choses sont claires.

 

À qui s’adresse le Voyage à Nantes ?

S’il n’est pas destiné aux Nantais, à qui s’adresse donc cet évènement, lancé chaque année en grande pompe ? « Le Voyage à Nantes est destiné à assurer la promotion du territoire de Nantes et de sa métropole auprès des touristes » poursuit la figure emblématique de la politique culturelle nantaise de ces 30 dernières années.

En clair, l’objectif du Voyage à Nantes, c’est d’attirer les touristes.

À l’image de cet homme en costume qui fait la couverture du programme de cette année ?

Le Voyage à Nantes 2015 LVAN

Couverture du programme du Voyage à Nantes 2015

Cible 1 : le touriste / businessman

Ce businessman en costume-cravate semble traverser la ville sur son segway, accompagné de son seul attaché-case. Il n’est pas d’image qui évoque plus la solitude que celle-ci. L’homme fend l’air d’une allure véloce sans un regard pour les lieux qu’il traverse. Ne s’intéresse-t-il donc pas au territoire nantais ?
Ce segway, ce costume, ce briefcase… On ne pouvait pas faire moins populaire que cela, comme visuel, ni moins poétique. Un mot pourtant cher à Jean Blaise, qui l’emploie pour désigner à la fois la démarche et les œuvres du parcours 2015. Le choix de la photo et de la situation, tous deux extrêmement prosaïques, est donc à questionner…

Si les touristes (et les hommes d’affaires ?) sont la cible principale du VAN, les Nantais, qu’ils partent ou non en vacances, ne sont donc qu’une cible secondaire.

Cible 2 : les Nantais (ou plutôt leurs amis)

« Nous avons besoin des Nantais comme ambassadeurs du Voyage à Nantes auprès de leur famille, de leurs amis » poursuit Jean Blaise. « D’ailleurs, nous avons noté qu’un très fort pourcentage des gens qui ont profité du VAN les années passées étaient venus sur recommandation d’une de leurs connaissance habitant Nantes ».

Oui, car malgré tout, les Nantais l’aiment bien, leur Voyage à Nantes. L’événement bénéficie d’une notoriété indéniable et attire la sympathie du public local grâce à des œuvres et attractions inédites et au grain de folie attachant. En quatre ans seulement, l’évènement s’est fait une place de choix dans le coeur des Nantais, aux côtés du Royal Deluxe et du grand éléphant.

photographies d'Olivier Metzger pour Le Voyage à Nantes 2015

Le Voyage à Nantes ce sont aussi les superbes photographies d’Olivier Metzger

Les œuvres du voyage à Nantes

Depuis quatre ans les œuvres du Voyage à Nantes que j’ai pu apercevoir me sont apparues comme des créations éparses, certes intéressantes en elles-mêmes, mais sans lien apparent les unes avec les autres. Je n’ai jamais perçu jusqu’à présent la cohérence d’ensemble de ce parcours artistique. Les œuvres ne sont pas unifiées par un thème et le VAN n’impose aucun fil conducteur, si ce n’est la fameuse ligne verte qui sillonne la ville.

« On n’a pas de thème précis, volontairement », explique Jean Blaise, « On mise avant tout sur la diversité de notre proposition culturelle ».

 

Ma proposition de parcours pour LVAN 2015

Chaque année, la programmation du Voyage à Nantes est très dense. Difficile de faire son choix…

Je vais donc vous proposer une petite sélection d’œuvres, d’évènements et de lieux à découvrir cet été dans le cadre du VAN.

La Nuit du VAN

Voyage à Nantes 2015

La nuit du VAN s’annonce festive !

Le lancement officiel du Voyage à Nantes a lieu le 3 juillet, avec La Nuit du VAN, dès 19h et jusqu’au bout de la nuit ! Cette nocturne propose de réinventer la Cité des Ducs à travers un programme très varié, inventif, ludique, surprenant… et qui, pour le coup, a été concocté tout spécialement pour le public de l’agglo nantaise !

Au menu : une pêche aux canards au pied du Bateau-Lavoir, des appareils à selfies perchés dans le Nid, au sommet de la Tour Bretagne, une analyse des tweets de Kim Kardashian rue Scribe…

Consulter le programme de la Nuit du VAN en ligne

Stellar

Une œuvre tentaculaire, réalisée par l’artiste Baptiste Debombourg, à voir place du Bouffay. J’ai hâte de voir ce que cela donne en vrai, le programme du VAN ne présentant qu’une image 3D de cette réalisation…

On va marcher sur la Lune

C’est grâce à ce type d’installation ludique et très attendue que le Voyage à Nantes arrive à passionner tout un chacun. En effet, le pitch laisse rêveur : une surface lunaire installée sur le Parc des chantiers, au pied de la grue jaune et qui… accueille des trampolines dans chaque cratère !?! C’est presque trop beau pour être vrai.

On va marcher sur la Lune au Voyage à Nantes 2015

Comme Tintin, je vais marcher sur la Lune !

Terre en chantier

Un tracteur en argile installé Cours Cambronne… de quoi animer de façon décalée ce lieu majestueux !

La ligen verte du Voyage à Nantes 2015

Attention à la ligne verte !

La ligne verte

Pour ceux qui manquent d’idées ou ne souhaitent pas trop préparer leur visite, il faut savoir que suivre la ligne verte est  le moyen le plus simple pour découvrir le Voyage à Nantes. Il suffit de se balader le long de ce repère visuel, de se laisser porter, de perdre dans cette ville que l’on découvre ou que l’on croyait connaître…

Voir la carte interactive du parcours, suivant la ligne verte

Les lieux du Voyage à Nantes à visiter avec des enfants

Le poussin de Claude Ponti au Jardin des Plantes à Nantes

Zzzzz….

Le jardin déjanté

Le Jardin des plantes est cette année encore un lieu incontournable du Voyage à Nantes grâce aux animaux végétalisés de Claude Ponti. À noter que d’autres animaux sont visibles au Parc de Procé !

L’aire de jeu square Mercoeur

L’artiste japonais Kinya Maruyama y a installé un monstre marin, que les enfants peuvent approcher au grès de leurs jeux…

Le Voyage magique

Le magicien de rue Max Zargal nous attend Quai  François Mitterrand pour de la magie close-up et des jeux de mains (jeux de vilains ?). À voir également en famille.

Et pour finir…

La cantine du Voyage à Nantes

Une petite faim… de culture ?

La cantine du voyage

Parce que sillonner le centre de Nantes le long de la ligne verte, ça creuse ! Il faudra donc goûter leur fameux poulet-pommes de terre proposé cet année en menu unique. Gourmande comme je suis, je goûterai aussi probablement du dessert 😉

Infos pratiques sur le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes
Du 3 juillet au 30 août 2015
www.levoyageanantes.fr
Le programme en ligne

5 Commentaires

  1. Très sympa ton billet. Il expose un point de vue qui change des traditionnelles présentation du programme et j’aime ça.

    On est arrivé à Nantes l’année dernière et c’était donc notre premier « Voyage à Nantes ». Sur cette première année on a fait visiter la ville en long en large et à travers à toute la famille et aux amis. Alors le Voyage à Nantes ça a été une vraie bouffée d’air ! Enfin la visite était un peu différente. J’ai vraiment eu l’impression de redécouvrir la ville sous un nouveau jour et voir nos proches avec des yeux tout grand devant la folie nantaise c’était vraiment chouette.

    Même si l’événement est clairement tourné vers les touristes, après tout c’est eux qui ramène l’argent, je trouve ça chouette pour nous aussi les nantais. Sans parler de se faire tout le circuit, l’art est partout dans la rue, on tombe donc forcément dessus et c’est ça qui me plus. Certes il y a les expos, les musées, … mais toutes ces installations et la variété que l’on trouve sur le parcours ça me fait toujours un sentiment de « waouh » ^^

    Du coup j’ai été assez étonnée de la couverture du programme de cette année, qui est clairement pas grand public du tout. A part la nuit du VAN je vois sur le programme pas mal de choses déjà vues l’année dernière, j’espère donc ne pas être trop déçue.

    Désolée pour le pavé, il faut croire que tu m’as inspirée ^^

    • Merci pour ton pavé ^^
      Sur le fond je suis tout à fait d’accord avec toi : le VAN est l’occasion de (re)visiter la ville, de la (re)découvrir, sous un angle d’autant plus intéressant qu’il est éphémère (en tous cas la plupart des œuvres le sont…). Je regrette juste que le Voyage ne soit pas un peu prolongé en dehors de la période estivale pour pouvoir mieux en profiter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *